•  

     

  • constellations du vivant

    Vous êtes tentés de découvrir les constellations systémiques par l’expérience ? Notre formateur François Millis propose deux journées de constellations auxquelles Incredible Company s'associe.

     

    Dans la gestion des milieux naturels y compris agricoles, afin de gérer les intérêts contradictoires des parties prenantes, nous posons l’hypothèse que pour résoudre un problème l’intérêt de toutes les parties prenantes des humains et des non humains (monde animal, végétal, ...) doivent être pris en compte car la potentialité du vivant est de combiner interdépendance et abondance.

    Les constellations, quesako ?

    Il s’agit d’une démarche utilisée à la fois dans le développement personnel et dans l’entreprise. Elle est réalisée aussi bien en groupe qu’en individuel et permet de ressentir et de comprendre les enjeux systémiques d’une question que nous nous posons. Par ce biais, elle
    permet de développer des moyens de percevoir une situation dans ses interactions et dans sa globalité et développer des stratégies plus respectueuses de soi et des autres.
    Le processus proposé ici passe par une initiation à l’outil des constellations pour apprendre à sentir et à ressentir le « champ de présence » qui est au cœur de la démarche, comprendre les lois fondamentales des constellations et apprendre à en saisir la logique et la pertinence.
    Dans cette approche des « constellations du vivant », nous chercherons à travailler les liens entre les hommes et le monde vivant de manière à ce qu’ils soient écologiques, sains et durables et développent des « égards » autant pour l’homme que pour les différents règnes (végétal, animal, minéral...)

     

    Publics cibles
    Tout acteur (entreprise ou personne privée) qui cherche à rendre ses pratiques et méthodes plus respectueuses du vivant dans son rapport à la terre et qui vit, au sein d’un territoire, des tensions contradictoires entre divers monde tels que la fertilité des sols, le monde animal, le monde végétal et les intérêts humains.

     

    Quoi ?
    • Considérer toutes les parties prenantes comme acteurs pertinents.
    • Travailler la systémique des interactions entre acteurs.
    • Travailler les interdépendances pour assurer à la fois durabilité, fertilité, rentabilité.

     

    Pour tenter de résoudre quels problèmes ?
    Quelques exemples...

    • Développement des pestes (champignons, insectes, rongeurs, prédateurs divers...) et/ou d’adventices ; présence d’une espèce particulièrement envahissante.
    • Perte de biodiversité, de fertilité, de durabilité (mode de travail qui ne tient pas compte des externalités (gestion de l’eau, fertilité)
    • Développement de maladies récurrentes et résistantes..
    • Dynamiques de coexistence entre acteurs dans ou entre les territoires.
    • Recherche de manières d’introduire de l’innovation dans un projet lié à la gestion du monde vivant.
    • Processus productif engendrant des pollutions diverses dont on aimerait améliorer la circularité.
    • Conflit avec les riverains et les consommateurs.

     

    Que est l’objectif de notre travail ?
    • Apprendre à mieux gérer les interdépendances et intérêts contradictoires.
    • Permettre une coexistence entre les acteurs qui soit durable.
    • Favoriser et encourager la réémergence du vivant et de la fertilité.
    • Trouver collectivement des solutions innovantes aux problèmes identifiés.
    • Faire émerger des solutions innovantes qui considèrent et intègrent les parties
    prenantes de tous les règnes du vivant.


    Le processus :
    • Présenter les enjeux du processus et l’outil des constellations.
    • Analyse des boucles systémiques.
    • Envisager collectivement des pistes de solution.
    • Questionner les égards et attentions vis-à-vis des parties prenantes (y compris animales et végétales).
    • Débriefer en envisageant les possibles développement.

     

    Régularité et prix :
    - Proposition : Une rencontre par mois à partir de septembre 2021 à une date à définir.
    - Deux séances de démonstration seront proposées, le 19 juin et le 30 août 2021 sur base des enseignements acquis durant ces deux jours, la démarche sera affinée et précisée.
    - Prix : Contribution volontaire et consciente pour les représentants avec un minimum de 40 € par personne pour réserver sa place ou une participation de 100 € par entreprise qui demande sa constellation.

     

    Types d’acteurs :
    - Institutions qui ont besoin de changer leur relation au vivant
    - Personnes physiques qui les représentent ou désirent jouer des rôles dans les constellations du vivant

     

    Pour toute information, contactez François Milis, 28 rue Coleau, B-1410 Waterloo. Tél : +32476596102 – E Mail : francoismilis@yahoo.fr

    L'accompagnateur

    François Milis

    Je suis ingénieur agronome de formation. Cette formation m’a amenée à travailler plus de 15 ans dans une ONG de développement, Echos Communication, que j’ai fondée, et dont l’objet est d’aider les gens, particulièrement en Afrique, à exprimer leurs potentiels et mettre en œuvre un développement qui soit à leur image. Je continue mon chemin depuis 8 ans dans une nouvelle association « l’Effet Papillon » avec toujours ce même objectif d’aider des gens à valoriser leurs potentiels et de nouveaux outils tels que les constellations familiales.

    Ils me permettent d’accompagner l’expression de ce que chacun porte d’unique et de le voir émerveillé, s’épanouir dans le monde.